Share | 
 

 (emil) carefully constructed chaos

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
Tim
Admin
avatar

emil qui imite leo quand il fait des signes

Pseudo(s) : retz
DDI : 2016-04-11
Âge : 18
Messages : 488
Localisation : C KI LES PUTT

PostSubject: (emil) carefully constructed chaos   Sun 17 Apr - 17:46

à refaire damn


Last edited by Peter on Mon 8 Aug - 12:30; edited 4 times in total
Back to top Go down
View user profile http://whatifwerunaway.forumactif.org
Tim
Admin
avatar

emil qui imite leo quand il fait des signes

Pseudo(s) : retz
DDI : 2016-04-11
Âge : 18
Messages : 488
Localisation : C KI LES PUTT

PostSubject: Re: (emil) carefully constructed chaos   Mon 18 Apr - 0:39

caca


Last edited by Emil on Sat 14 May - 20:46; edited 1 time in total
Back to top Go down
View user profile http://whatifwerunaway.forumactif.org
Tim
Admin
avatar

emil qui imite leo quand il fait des signes

Pseudo(s) : retz
DDI : 2016-04-11
Âge : 18
Messages : 488
Localisation : C KI LES PUTT

PostSubject: Re: (emil) carefully constructed chaos   Mon 18 Apr - 0:47

caca


Last edited by Emil on Sat 14 May - 20:47; edited 1 time in total
Back to top Go down
View user profile http://whatifwerunaway.forumactif.org
Tim
Admin
avatar

emil qui imite leo quand il fait des signes

Pseudo(s) : retz
DDI : 2016-04-11
Âge : 18
Messages : 488
Localisation : C KI LES PUTT

PostSubject: Re: (emil) carefully constructed chaos   Sat 14 May - 20:46

quand il se fait tard dans la nuit, je me met à t'aimer sans même le réaliser. L'espace d'un instant, je rêve que tu me prennes dans tes bras et que tu me baises jusqu'à m'en tuer, ton corps contre le mien, tes caresses qui me parcourt tout entier, tes frissons de plaisir, ton parfum enivrant, je n'arrive pas à m'en délecter et cette sensation de va-et-viens en moi, j'en perds la tête.
quoi que tu fasses, tu me fais perdre la tête et je suis incapable de reprendre mes esprits. plus tard dans la matinée, quand j'ouvre péniblement les yeux, je te retrouve le sourire aux lèvres, ton fantôme à mes côtés.

lorsque nos regards se sont croisés, j'ai senti ce frisson le long de mon échine ; c'était toi. ton regard était si éteint, mais pourtant si dure et si violent que je n'ai pas pu résister. cette distance et cette proximité entre nous constituait notre balance du bonheur.

je sens ton odeur dans ma chambre, mais quand je ferme les yeux, je suis incapable de l'attraper. je la sens l'espace d'un instant, et c'est en la cherchant qu'elle disparaît subitement, ne laissant que l'odeur de mon parfum flotter dans l'air. où est-ce que je l'ai senti? je veux la retrouver, ça serait comme te retrouver à mes côtés, dans tes bras, la tête dans ton cou et ce sentiment de pure extase quand je suis avec toi.

_________________


the love you have in you



Last edited by Peter on Mon 8 Aug - 12:24; edited 4 times in total
Back to top Go down
View user profile http://whatifwerunaway.forumactif.org
Tim
Admin
avatar

emil qui imite leo quand il fait des signes

Pseudo(s) : retz
DDI : 2016-04-11
Âge : 18
Messages : 488
Localisation : C KI LES PUTT

PostSubject: Re: (emil) carefully constructed chaos   Sat 14 May - 20:46

j'veux mourir.
mes yeux tombent.
ma vision se brouille.
mon coeur s'enfonce.
mon esprit me lâche.
je flotte.
je meurs.

_________________


the love you have in you



Last edited by Peter on Mon 8 Aug - 12:23; edited 1 time in total
Back to top Go down
View user profile http://whatifwerunaway.forumactif.org
Tim
Admin
avatar

emil qui imite leo quand il fait des signes

Pseudo(s) : retz
DDI : 2016-04-11
Âge : 18
Messages : 488
Localisation : C KI LES PUTT

PostSubject: Re: (emil) carefully constructed chaos   Mon 8 Aug - 12:21



je te vois la dévorer du regard. tu l'aimes plus que tu n'm'as jamais aimé en un quart de seconde. tu réponds à son sourire comme si plus rien autour de toi n'existait, et tu la laisses te caresser, glisser ses mains dans ton cou et te chatouiller. cette vue m'était insupportable, mais j'étais incapable de bouger. je peux pas respirer, je dois sortir, je sais que je dois sortir mais mon corps refuse de bouger, paralysé par la scène qui s'offre à mes yeux. je vous vois sourire et rire, et même si je n'entends pas ce que vous vous dites, je sais déjà qu'elle sait te faire rire mieux que je ne le fais. je me sentais trahis. j'avais l'impression que mon coeur tombait en mille morceaux pour ne plus qu'on le reconstruise, et une boule dans ma gorge fit obstruction à ma respiration; j'avais envie de vomir. cette sensation me restait en travers de la gorge, et alors qu'elle monte sur ton estomac en enroulant tes bras autour de ses hanches, je m'enfuis, la main à la bouche et la tête brûlante, pour ne pas me relâcher. ce n'est qu'une fois dehors, quand j'eus enfin le temps de prendre une petite inspiration, que mon souffle se coupa pour vomir mes organes et laisser une nausée insupportable me prendre.


je peux pas m'empêcher de me reprocher à moi-même que c'est de ma faute si t'es malheureux de la voir s'en aller loin de toi, juste parce que je pouvais pas supporter de te voir plus heureux avec elle qu'avec moi plus longtemps. même si je ne disais rien, j'avais, au fond de mon coeur, cette rancoeur qui me rongeait et qui me disait de me débarrasser d'elle. si ça continuait comme ça, elle allait te voler à moi. je devrais être heureux maintenant qu'elle n'est plus là mais pourquoi
pourquoipourquoipourquoipourquoi
pourquoi je me sens encore pire qu'avant
le matin quand je me réveille, tu n'es plus à côté de moi, et quand je me lève, je te retrouve affalé sur le canapé du salon, une bouteille de bière à la fin et une centaine de joints dont ils ne restent plus que le filtre, tous disposés à l'arrache sur la table de verre à laquelle tu ne prêtes même plus attention
le midi quand je mange, tu n'es plus là pour me regarder manger. tu préfères rester sur le canapé, à jouer à ma place à tous les jeux qui semblent attirer ta curiosité alors que je sais que tu n'as envie de rien, tu fais juste comme si pour ne pas te laisser mourir d'ennui à longueur de journée
le soir, quand c'est l'heure de nos retrouvailles après ta journée de boulot, tu ne viens même plus me dire bonjour alors que je stream et tu montes directement dans la chambre te changer pour filer dans le jardin. quand t'es dehors, je m'arrête de jouer pour te regarder du coin de l'oeil et vérifier que tu ne fais pas quelque chose qui pourrait être dangereux
et tout ce que je te vois faire, c'est t'allonger sur un transat et regarder le ciel, l'air songeur, et ton visage sans émotions reflète tout ce qu'il te reste d'envie.
la nuit, quand je te préviens que je sors pour des affaires ou même pour m'amuser en soirée, tu ne me regardes même plus, incrédule, comme si c'était un crime que je sorte sans toi. maintenant, tu me fais un geste de la main me pressant de m'en aller en continuant de regarder par la fenêtre, le regard vide, et tu soupires quand je prends mon temps.
j'ai l'impression que ma jalousie me ronge
j'ai l'impression de tout faire de travers
j'ai merdé
j'ai merdé
j'ai merdé j'ai merdé j'ai merdé j'ai merdé j'ai merdé
mais je veux que tu restes auprès de moi
on devrait sourire maintenant
alors pourquoi
pourquoi
pourquoi
on est aussi malheureux d'être ensemble?


"si ça peut te sentir mieux, va la voir. je sais que tu l'aimes."
Léo releva la tête et la surprise fut la première expression qu'Emil lut sur son visage après des semaines et des semaines. il se sentait heureux de ne le plus le voir les lèvres pincées et le visage fermé, mais son coeur se serra. il aurait voulu que sa voix tremble, qu'elle fasse transmettre ces mots qui le tourmentent depuis des jours et des jours, mais elle resta normale, fluide et sans émotions.
"au moins, t'arrêteras de tirer la gueule. vas-y ou j'te vire."
Emil n'osait pas regarder Léo. Il faisait comme s'il était concentré sur son écran de jeu et appuyait mécaniquement sur les boutons de sa manette, mais son esprit était empli de contradictions.
C'est mieux pour lui
Non il va partir
Faut le laisser
T'aurais pas dû
putain putain putain putain putain putain

Prit par ses pensées, elles s'interrompirent soudainement quand Léo vint l'embrasser à la commissure des lèvres en prenant son visage dans ses mains -oh ses grandes mains! leur chaleur et leur amour, il en mourrait de manque. Le français sentit son coeur passer de l'Antarctique à l'Indien, mais une boule vint se former dans sa gorge. Ses yeux picotaient mais il regarda sur le côté pour s'empêcher tout débordement.
"Merci.", lui glissa tendrement Léo dans un murmure, et il s'en alla en claquant la porte. Après son départ, il fallut quelques minutes à Emil pour nicher sa tête entre ses deux genoux, le dos courbé, l'air blasé, et il se mit à serrer si fortement sa manette que ses phalanges en blanchirent. il éclata en sanglots, incapable de se retenir plus longtemps. c'était trop, c'était fini, il savait que Léo ne reviendrait plus.


Emil prit son visage entre ses mains et les passa dans ses cheveux. Il inspira un grand coup, tentant de se calmer. Il sentait monter en lui une colère et une haine sans nom, qui le poussait à vouloir assassiner le monde entier, qui dormait à cette heure.
il était trois heures du matin.
et Léo n'était toujours pas revenu.
Emil savait ce qu'il se passait, il tentait de s'apaiser en se disant que ce n'était qu'une simple passe, que ça ne durerait pas, mais une partie de son esprit lui disait qu'il avait tort, qu'il ferait mieux de mourir d'inquiétudes à l'égard de son copain, parti dans le lit d'une autre.
Il était sujet à des pensées malsaines -celles de vouloir tuer sauvagement celle qui lui prenait son tout, mais il s'enfonça les ongles au dos de ses mains pour revenir à la réalité des choses et reprendre ses esprits.
Il était piégé.
Il savait que rien ne pourrait plus jamais redevenir comme avant. Il savait que Léo ne l'aimerait plus jamais après ce qu'il avait fait à Nia.
Même s'il savait au fond de son esprit que tout, tout, absolument tout allait mal et que tout était devenu incontrôlable, il se répétait à voix haute que ça allait aller, qu'il devait d'abord se calmer pour réfléchir calmement aux choses. C'était juste impossible. A cette heure de la nuit, il sait ce que fait habituellement Léo. Il sait qu'actuellement, alors que lui, seul à attendre qu'il revienne comme un autiste, patientait encore et toujours, Léo était en train de la baiser plus fort que jamais, plus violemment que jamais et cette pensée le dégoûtait et martyrisait son coeur et son esprit, fragilisé par cette situation de détresse qu'il ne contrôlait même plus. Emil tentait de rester concentrer sur son jeu et se martelait mentalement toutes sortes de pensées pour le remettre dans le droit chemin, qui lui faisait se rendre compte des choses sans pour autant le rapprocher de la réalité dans laquelle Léo l'avait laissé, Emil se répétait qu'il était
un con un idiot un pleurnichard un faible incapable de gérer ses putains d'émotions, ça sert à rien à rien à rien tu comprends maintenant finis-en finis-en maintenant et ça passera y'aura plus besoin de pleurer y'aura plus besoin de s'en faire tais toi tais toi tais toi ferme la ferme la j'ai mal j'ai mal j'ai mal j'en ai marre je veux pas pleurer j'ai mal ma gorge brule putain ma tête hurle à la douleur et et et
tout ira bien.
fais comme si tu t'en foutais.
tu t'en fous.
tu t'en fous.
tu t'en fous.
totalement.
c'est une passe.
Léo est là.
Léo sera là.
Léo va bien.
Tu vas bien.
Tout va bien.
C'est fini.
C'était qu'un con.
T'étais qu'un con.
Vous étiez que des cons.

Emil s'enfonça les doigts dans la gorge et appuya sur ce qui semblait être la boule qui provoquait sa tristesse infime et, sans un mot, se calma quelques minutes plus tard. Il inspira un grand coup et ferma les yeux, se donnant le temps de retrouver son rythme cardiaque normal, et il se leva pour essuyer les larmes et la salive sur ses mains. Il s'aspergea le visage d'eau, et le soudain choc thermique entre les brûlures causées par ses larmes et sa douleur le força à se réveiller et à réprimer ses émotions trop intenses, et il partit se rassoir sur le canapé pour relancer son jeu, après être mort pour la première fois.

_________________


the love you have in you

Back to top Go down
View user profile http://whatifwerunaway.forumactif.org
Tim
Admin
avatar

emil qui imite leo quand il fait des signes

Pseudo(s) : retz
DDI : 2016-04-11
Âge : 18
Messages : 488
Localisation : C KI LES PUTT

PostSubject: Re: (emil) carefully constructed chaos   Fri 9 Sep - 22:50

tu n'as rien de particulier.
tu n'es rien de spécial.
ton écriture est atroce.
tu n'dégages aucun charisme.
c'est toujours la même chose, peu importe ce que tu prétends être et dire.
tu m'ennuies. chaque jour, tu rajoutes un autre problème à la liste noire de tout ce que j'aime et apprécie. tu me déranges. chaque fois, tu viens pleurer à mon bras en m'prenant pour le bureau des pleurs. je suis indulgent mais fatigué. j'n'ai aucune envie d'écouter tes pleurnicheries sur les mêmes choses. tu sais ce que ça fait, que de devoir résoudre des problèmes, tu l'as déjà fait. si t'es incapable de saisir ta chance, j'n'y peux rien. je n'te pousserai pas parce que je perdrai du temps. quand tu auras ton occasion, j'aurai déjà raté la mienne. si tu n'comprends toujours pas, cest juste que je n'veux plus t'parler ou te fréquenter. la gentillesse et l'attention ne font pas tout, ne m'excuse pas de te dire la vérité, quelqu'un avait besoin de t'le dire alors je l'fais clairement. tu m'énerves, tu m'agaces, tu m'mets en rogne en un quart de tour, j'ai jamais vécu ça mais j'sais que c'est mal pour mon coeur d'habitude si tranquille. si j't'aime, mon esprit en a déjà marre de toi. j'n'ai rien à te dire, à t'avouer parce que tu connais déjà tout, et l'étalement de tes problèmes prend toute la place dans notre relation. le problème, c'est le mot étaler qui correspond pile poil à la situation. j'attends juste que tu m'rembourses et tu vas l'faire ou tu vas regretter de m'avoir adressé la parole.

_________________


the love you have in you

Back to top Go down
View user profile http://whatifwerunaway.forumactif.org
Tim
Admin
avatar

emil qui imite leo quand il fait des signes

Pseudo(s) : retz
DDI : 2016-04-11
Âge : 18
Messages : 488
Localisation : C KI LES PUTT

PostSubject: Re: (emil) carefully constructed chaos   Sun 9 Oct - 23:58


_________________


the love you have in you

Back to top Go down
View user profile http://whatifwerunaway.forumactif.org
Sponsored content




PostSubject: Re: (emil) carefully constructed chaos   

Back to top Go down
 
(emil) carefully constructed chaos
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» Le théorie du chaos....
» Emil Nolde
» Help ! Chaos et mythologie
» chaos géologique de Huelgoat
» Magie du Chaos =Poltergeist ?

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
everything you've come to expect :: 
kiss me properly and pull me apart
 :: lemme hold you :: krieg
-
Jump to: