Share | 
 

 peter iain mansat-callaghan

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
Tim
Admin
avatar

emil qui imite leo quand il fait des signes

Pseudo(s) : retz
DDI : 2016-04-11
Âge : 18
Messages : 488
Localisation : C KI LES PUTT

PostSubject: peter iain mansat-callaghan   Tue 9 Aug - 17:38



Allen le regardait de loin, bousculé par les mouvements de foule, devant ce spectacle horrifique qui se jouait sous ses yeux. Son prénom tournait en rond dans son esprit, infiniment, inlassablement, et plus il les voyait se rapprocher, plus son prénom tournait plus rapidement dans sa tête. Il aurait voulu monter sur cette scène et l'attraper par le bras pour le tirer hors de là, afin de s'éviter une scène plus sensuelle. Mais c'était impossible. Tout ce qu'il pouvait faire, c'était les regarder s'amuser sur l'estrade, le sourire plus grand que jamais, et leur bassins se rapprocher et exécuter des mouvements plus sexy les uns que les autres. Allen était terriblement effrayé à l'idée que Peter puisse s'afficher sous cet angle devant lui, et inconsciemment, l'anglais savait que son coeur ne supportait déjà plus cette vue. Il voyait les lombaires de Peter dévoilés aux yeux du public qui dévorait les deux artistes du regard, et ces adolescentes hurlant pour plus d'excitations, plus de tabous, plus de sexy. C'en était trop pour Allen.


Le Peter qui dansait sous ses yeux, c'était le Peter qu'il aimait, celui qui se laissait aller et qui bougeait au gré du rythme de ses musiques préférées. Il n'avait pas besoin de bien danser, seulement de faire comme s'il était chez lui et rire à gorge déployée, le sourire jusqu'aux oreilles, et à le regarder d'un amour aussi profond que tendre. Le Peter qu'il aimait, c'était celui qui faisait l'idiot tout en gardant cette pointe de sérieux et qui, en un regard, arrivait à faire fondre cette carapace qu'Allen s'efforçait de garder pour ne pas tomber encore plus amoureux.


Le Peter qui dansait en soirée, c'était le Peter défoncé, qui entamait des danses du bassin pour exciter le public et enflammer la piste pour inciter le monde à le rejoindre dans le sien. L'alcool coule à flot et une odeur de pétards flotte dans les airs, la musique à fond et les corps collés-serrés. Peter allait par-ci, par-là, se déchaînant en trouvant l'amusement dans l'excitation, l'envie qu'il provoquait chez les gens en donnant de violents coups de bassin dans le vide, suivi d'un clin d'oeil à quiconque suivait ses danses hypnotisantes. Allen le détestait dans ce genre de moments-là, et pourtant, plus il le détestait et plus il l'aimait. Lui-même se trouvait dans l'incapacité de quitter le corps sensuel de Peter, qui se déhanchait sous ses yeux, et il se sentit l'envie de le rejoindre, le dérobant à celle contre laquelle il s'amusait à taquiner en imitant un mouvement de pénétration en se frottant à elle.
Il n'y avait plus qu'eux. Peter s'approcha dangereusement du corps d'Allen au point où leurs souffles s'entremêlèrent. Il attrapa le haut de sa propre cuisse et se colla à Allen, recommençant le même geste explicite qu'il effectuait plus tot contre une autre, et Allen lui répondit en entourant ses hanches de bras et en suivant ses mouvements de bassin.


Ils passaient pour deux amoureux dans leur moment d'intimité, où même les hurlements du public sont devenus une musique de fond, dans lequel vous vous noyez un peu plus pour vous mettre dans l'ambiance. Tu la tenais par les hanches et tu suivais ses pas, ses mouvements de bassins, et tu l'écoutais continuer son chant envoûtant, et le reste se fit naturellement. Ce n'était qu'un moment dédié qu'à vous deux où il n'y a ni futur, ni passé, seulement le moment présent. Tu cherchais ses lèvres et elle te fuyait, un sourire en coin, les yeux baissées, sans jamais les attraper. Plus tu t'approchais, plus elle te glissait entre les doigts. Ce que tu faisais n'était que de la provocation, un simple jeu auquel tu te prêtais pour aider à enflammer le public. Leurs cris sauvages vous faisaient sourire, et tu savais, d'une certaine manière, que cette scène de plaisir restera mémorable dans vos mémoires.

_________________


the love you have in you

Back to top Go down
View user profile http://whatifwerunaway.forumactif.org
Tim
Admin
avatar

emil qui imite leo quand il fait des signes

Pseudo(s) : retz
DDI : 2016-04-11
Âge : 18
Messages : 488
Localisation : C KI LES PUTT

PostSubject: Re: peter iain mansat-callaghan   Sun 25 Sep - 22:14


J'ai envie de pleurer c'est horrible
J'ai la gorge qui commence à me brûler et les jambes qui tremblent
J'ai les larmes qui attendent au coin des yeux et je les lève au ciel pour les empêcher de couler
Tout me manque
Ça fait meme pas 2h et tout me manque déjà
Tes hurlements dans la maison
Tes câlins
Ta chaleur
Ta carrure
Tes baisers
Ta barbe
Meme si je veux pas me l'avouer
C'est terrible comme sensation
Que de se sentir abandonner quand on doit déjà partir
C'est bon, c'est passé.
Je me réconforte en me disant qu'on se reverra et que j'aurai peut être changé, histoire de rentrer dans notre film.
Je sens deja les symptômes
Les seuls qu'il me reste
Ce sont la gorge hurlante qui se tord en deux
Et les yeux qui larmoient a m'en brûler
Tout va bien
Non rien ne va
Rien ne va
Je suis pas à ma place au milieu de ces bouffons
Tu me manques
J'entends ta voix hurler dans mes oreilles
Tes lèvres m'embrasser à la commissure des miennes
Et je sais que tu ne reviendras pas
Alors en pleine soirée
Pleurer comme une merde en repensant à toi c'est le pire
Je peux pas pleurer
Je veux pas pleurer
Je bois pour étouffer cette boule dans ma gorge
Et j'dégueule mes organes en me disant que peut-être que parmi eux
Ton amour s'en ira
Je fais de mon mieux
Qu'est ce qui va pas avec moi ?
J'arrive plus à manger sans penser à toi
J'arrive plus à rire sans penser à toi
J'arrive plus à me faire plaisir sans penser à toi
J'arrive plus à me branler sans penser à toi
J'arrive plus à baiser sans penser à toi
J'arrive plus à dormir sans penser à toi
Sans rêver de toi
Sans entendre ta voix me chuchoter à l'oreille
Plus rien n'est comme avant
T'as laissé une plaie béante dans ma poitrine
Et je donne tout ce que j'ai pour la combler
J'arrive plus à rien
J'ai oublié comment respirer et je m'étale par terre comme une merde en espérant que tu sois là pour me relever d'un mouvement de bras
J'ai oublié comment tu m'aimais
J'ai oublié comment on en était arrivé à là
Ca me reste en travers de la gorge
Il est où mon amour
Il est où mon Allen
Il est où mon bonheur

_________________


the love you have in you

Back to top Go down
View user profile http://whatifwerunaway.forumactif.org
Tim
Admin
avatar

emil qui imite leo quand il fait des signes

Pseudo(s) : retz
DDI : 2016-04-11
Âge : 18
Messages : 488
Localisation : C KI LES PUTT

PostSubject: Re: peter iain mansat-callaghan   Sun 25 Sep - 22:14


J'ose pas te regarder parce que je sais que tout ce qui me compose actuellement c'est la honte
Allen Allen
Arrête de me regarder
Je veux pas que tu m'vois aussi pitoyable
J'veux pas te blesser
Je te promet que je le voulais pas
Mais j'en pouvais plus
Je contrôlais plus rien
J'ai essayé de compenser ton absence
Quand je t'appelais tu me répondais jamais
Quand j'étais à la maison tu me regardais jamais
Alors pourquoi tu me fixes obstinément que maintenant
Alors que je l'ai fait depuis le tout début
Alors que je suis écoeurant à voir
J'ai mal au cœur de savoir que tu pourrais me renier et me rejeter
Me lâcher comme si j'étais rien pour toi
J'ai peur que
Parmi tous ces corps que tu vois chaque jour
T'en vois un qui t'attires plus que le mien
ET que tu me lâches pour lui parce que t'as trouvé mieux
C'est idiot
C'est bête
C'est un peu comme l'Amour que je déteste
Sans toi j'ai l'impression d'être personne
Je cherche par-ci par-là
Mais quand je dois jouir
J'y arrive pas
Je trouve pas ce plus que j'ai avec toi
C'est pas la même chose
J'en dors plus
J'essaye de me défoncer pour me désillusionner
Mais j'arrive pas à m'en bercer
Alors j'occupe chaque moment de la nuit par une fille ou un gars attrapé au vol
J'suis désolé Allen
J'suis désolé
J'assume pas
Je sais pas quoi faire
J'ai merdé
Pardon Allen crois moi
J'suis désolé d'être aussi pitoyable à cause de toi
J'ai mal au crâne et mon nez m'explose
J'ai du mal à parler
Je sais c'est con mais
Me regarde pas
Je suis moche
C'est atroce
Pleurer me donne faim
Ça fait mal
Achete moi des nuggets et des despe.

_________________


the love you have in you

Back to top Go down
View user profile http://whatifwerunaway.forumactif.org
Tim
Admin
avatar

emil qui imite leo quand il fait des signes

Pseudo(s) : retz
DDI : 2016-04-11
Âge : 18
Messages : 488
Localisation : C KI LES PUTT

PostSubject: Re: peter iain mansat-callaghan   Sun 25 Sep - 22:14


I was doing great before i met you. I was drinking a little too much but i was okay.
I can't even handle the fact that you ´re outside without me. You might bump into someone and then fall in love with him or her? I don't want to end up like my mother, waiting for her jealousy to kill her. Please Allen, i beg of you. Don't leave me alone. It's so scary to be in those lonely street, walking hearing screams from i don't know where. If you don't want it, tell me so from the start. I ´ll leave you alone by going to Starbucks, waiting for you to call me back.
What did you do to me? Everyone liked the Peter who didn't give a damn about other. So do i. He would only give a kiss for a stunt, he was only searching for fun and pleasure. Then you arrive with a smile on your face and you ´re fakely laughing, thinking you ´re tricking everyone? Well, you ´re kinda right ´cuz you got me and that's the worst of all. I ´m the most pitiful lover ever. I ´m cheating on you everytime you say you don't give a damn about me and it's so scary to wake up next to another stranger when i expect to see you smiling at my sleeping face, holding your camera. Hotels bedrooms' are the best, but they ain't if it's just with another man or woman you don't even like. They might be good at sex or even as a person but they're so boring. One day, i met a kind man who was 28 and he said he wanted to meet me again. I said yes bc you and i argued again and i was so pissed of. We got to a café in Châtelet and we were drinking and and and he suddenly kissed me
Allen i got so scared
I got so scared thinking of you
I didn't want you to look at me with those disgusted eyes you have when you ´re looking at a girl who ´s not acting naturally in front of your camera
He said he wanted to go further and looked at me with those irresistible eyes
He knew i couldn't refuse, he saw i was troubled
He kissed me everywhere he could: (front), between my eyes, on the nose, on the chin, on the neck and and Allen please i ´m so sorry i ´m feeling so ashamed of myself bc bc bc i i ´m so sorry Allen please don't hate me i love you i love you so much i didn't know what to do, i fucked up i fucked everything up i shouldn't even be here next to you

_________________


the love you have in you

Back to top Go down
View user profile http://whatifwerunaway.forumactif.org
Tim
Admin
avatar

emil qui imite leo quand il fait des signes

Pseudo(s) : retz
DDI : 2016-04-11
Âge : 18
Messages : 488
Localisation : C KI LES PUTT

PostSubject: Re: peter iain mansat-callaghan   Sun 25 Sep - 22:23

​T'en as vraiment rien a foutre que j'me fasse baiser par un autre ? Même si j'm'affiche devant toi avec un autre ou une autre en simulant du plaisir, tu bats même pas un cil.
Allen Allen Allen
J'en ai marre.
Réagis! Énerve-toi, frappe-moi, frappe-le/la, fronce les sourcils, je sais pas mais pitié, fais quelque chose pour me montrer que tu m'aimes. J'ai peur d'être le seul à t'aimer a en mourir, au point de trembler à l'idée de te voir avec d'autres, j'ai peur d'être le seul à m'énerver quand je te vois sourire ses moi et à jalouser tes amis à chaque fois qu'il te touche. Je veux pas être le seul à aimer, j'ai des doutes, j'ai peur, jai tellement peur que tu m'laisses tomber des que tu le pourras, je veux pas me dire que je m'accroche à toi alors que tu t'en fous et j'ai tellement d'incertitudes quant à nous que j'imagine le jour où tu dégageras de chez moi du jour au lendemain.
Qu'est ce que je ferai sans toi ? J'irai encore trainer dans les rues du Marais pour me faire enculer par le premier venu ? Si j'le fais, comment je pourrais t'oublier ? Je sais que quand je verrai leur visage, j'me souviendrai du tien en plein plaisir et j'tremblerai de me faire prendre par un autre en t'ayant à l'esprit.
T'es le seul, le seul que j'ai dans ma vie qui m'a fait me prendre confiance en moi, j'ai l'impression que c'est la fin du monde dans ma tête quand tu tiens la poignée de la porte alors que je me réveille à peine, nu, après nos ébats, parce que j'ai enfin trouvé celui que je pense être le bon, et c'est parce que t'es là que je suis encore allongé dans mon lit à regarder le plafond en attendant ton retour.
Est ce que je fais au moins ça pour quelque chose ? J'ai cette amertume dans mon cœur qui me dit que peut-être, j'devrais tout arreter.

_________________


the love you have in you

Back to top Go down
View user profile http://whatifwerunaway.forumactif.org
Tim
Admin
avatar

emil qui imite leo quand il fait des signes

Pseudo(s) : retz
DDI : 2016-04-11
Âge : 18
Messages : 488
Localisation : C KI LES PUTT

PostSubject: Re: peter iain mansat-callaghan   Sun 25 Sep - 22:36


« quand je clignais des yeux, j'avais peur que tu ne disparaisses pendant que je ne te regardais pas. T'étais un peu comme le bonheur, éphémère et magnifique. Mon bonheur. »

_________________


the love you have in you

Back to top Go down
View user profile http://whatifwerunaway.forumactif.org
Tim
Admin
avatar

emil qui imite leo quand il fait des signes

Pseudo(s) : retz
DDI : 2016-04-11
Âge : 18
Messages : 488
Localisation : C KI LES PUTT

PostSubject: Re: peter iain mansat-callaghan   Sun 25 Sep - 22:40


Je pourrais jamais te le dire
À quel point il m'enlacait avec douceur
À quel point il me touchait avec tendresse
Et ses yeux qui luisaient dans le noir obscur
Et son sourire que je distinguais dans la pénombre
Ils étaient hors de prix.
La façon dont il me parlait et me regardait, sa voix fatiguée qui sonnait grave à cause des joints et des clopes qu'il enchaînait
Rester allongé sur ses jambes au bord de l'eau, c'est tout ce dont je rêvais. Même si tu me demandes de m'expliquer
Je pourrais pas te répondre
On parlait tout simplement
Je riais à ces anecdotes d'enfance
tout en enchaînait les roulées
Il m'écoutait parler pour me réconforter
Du fin fond de mon etre
Je pensais l'apprécier
Mais c'était bien plus que ça.
Il etait comme un amour de vacances
Furtif, éclatant, inoubliable
Gravé dans le cœur et dans la mémoire
C'était un souvenir qui restait accroché désespérément à moi – ou bien le contraire.

_________________


the love you have in you

Back to top Go down
View user profile http://whatifwerunaway.forumactif.org
Tim
Admin
avatar

emil qui imite leo quand il fait des signes

Pseudo(s) : retz
DDI : 2016-04-11
Âge : 18
Messages : 488
Localisation : C KI LES PUTT

PostSubject: Re: peter iain mansat-callaghan   Sun 25 Sep - 22:47


Mes yeux tombent
Il fait noir
On entend les voitures qui roulent à toute vitesse dans la rue
Je t'entend respirer juste à côté de moi
Et pourtant
Pourtant y'a tellement de distance entre nous que tout ce que je fais
C'est rester sur mon portable et parler à Emil
Léo
Einar
Comme si j'avais personne d'autres à qui parler
J'ai la gorge qui gratte mais je me retiens de tousser de peur de te déranger ou de te réveiller
Je me retourne et t'es de dos
J'ai envie de te toucher
De profiter de ta chaleur
Mais je reste simplement à l'extrémité du lit, de mon côté
Et comme si tu l'avais senti
Je sens le lit qui bouge un peu
Et je sens comme un chat qui s'accroche fermement à moi
Ton bras passe au dessus de ma hanche gauche
Et d'un simple " dors. "
Tu m'apaises comme si je tombais de fatigue.

_________________


the love you have in you

Back to top Go down
View user profile http://whatifwerunaway.forumactif.org
Tim
Admin
avatar

emil qui imite leo quand il fait des signes

Pseudo(s) : retz
DDI : 2016-04-11
Âge : 18
Messages : 488
Localisation : C KI LES PUTT

PostSubject: Re: peter iain mansat-callaghan   Sun 25 Sep - 22:51


La psy est là pour aider les adultes, pas les enfants. Elle les garde sous contrôle avec des mots doux et elle voit dans leurs regards une illusion de bonheur, alors elle les lâche dans un champ de douleur qu'ils n'avaient pas vu venir, puis le cycle recommence.
Allen, on est déjà des adultes.
alors elle se branle devant nous en pensant que ça suffira.

_________________


the love you have in you

Back to top Go down
View user profile http://whatifwerunaway.forumactif.org
Tim
Admin
avatar

emil qui imite leo quand il fait des signes

Pseudo(s) : retz
DDI : 2016-04-11
Âge : 18
Messages : 488
Localisation : C KI LES PUTT

PostSubject: Re: peter iain mansat-callaghan   Sun 25 Sep - 22:54


Et il se retrouvait là
Posé comme un con
Une bouteille de whisky dans la main
À écouter des chansons de fragile en pensant à Allen
En attendant que son portable se charge
Peter ferma les yeux
Et toute sa raison s'échappa en un souffle.
Peut être que c'est moi le problème
Peut être que y'a jamais eu de soucis avec lui et qu'en fait c'était moi et rien que moi
J'en fais tout un plat
Je m'imagine des choses
Je lui invente des vies
Mais j'ai l'impression que je fais bien parce que le soir
Ca me rassure mieux de le voir en un seul morceau
Sans la marque de quelqu'un d'autre sur son corps
Si ce n'est la mienne

_________________


the love you have in you

Back to top Go down
View user profile http://whatifwerunaway.forumactif.org
Sponsored content




PostSubject: Re: peter iain mansat-callaghan   

Back to top Go down
 
peter iain mansat-callaghan
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» Le courage de se libérer (Peter Fenner)
» 6ème Peter pan
» Ecoliers, collégiens, lycéens : bonheur ou galère ? avec Philippe Meirieu, Peter Gumbel et Caroline Brizard
» [6ème] Alice, Peter, Dorothée.. and Cie !
» Article Peter Singer: Une alimentation morale

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
everything you've come to expect :: 
kiss me properly and pull me apart
 :: développement :: aeter
-
Jump to: